A propos de cet endroit

Le mont Scopus ou HarHaTsofim (mont du « Point d’Observation ») en hébreu se trouve à 826m d'altitude, au nord-est de Jérusalem. Le mont Scopus fait partie d'une chaîne de montagnes qui comprend le mont des Oliviers. Scopus mérite son nom étant l’un des meilleurs endroits pour avoir un aperçu de Jérusalem, en particulier depuis la «tayelet» ou la promenade du mont.


Mont Scopus

L'université hébraïque de Jérusalem a été construite sur le montScopus en 1918. Aujourd'hui, l'université est un institut de recherches respecté et le site d'une bibliothèque nationale. La synagogue Hecht sur le campus universitaire est connue pour ses vues magnifiques sur la vieille ville. Les jardins botaniques nationaux créés sur le site de l'université en 1931 abritent la plus grande collection de plantes israéliennes et la grotte funéraire de Nicanor, qui fut le donateur des portes pour la construction du deuxième temple juif (516BC-70AD).

Le jardin Tabachnik abrite d'anciennes grottes funéraires juives et comporte des points d’observation orientés vers l'est et l'ouest. La Colline des Munitions sur le versant ouest du mont Scopus était un avant-poste jordanien et le site d'une bataille féroce qui eut lieu au cours de la guerre des Six jours. Aujourd'hui, il s'agit d'un site commémoratif et muséal.

Parmi les autres sites du mont Scopus, citons le cimetière de guerre britannique de Jérusalem; le cimetière de la colonie américaine de Jérusalem; le cimetière de Bentwich; l'Académie des arts et du design de Betzalel et l'hôpital Hadassah (il ne s’agit pas du site des célèbres fenêtres de Chagall qui se trouvent au centre médical Hadassah d'EinKerem).


Histoire du mont Scopus

En 66 après JC, les Romains campèrent sur le mont. Scopus alors qu'ils fomentaient leur attaque sur la ville. La guerre entraîna la destruction du deuxième temple juif. De nombreuses années plus tard, les Croisés utilisèrent le Mont Scopus comme base lors de la planification de leur entrée dans la ville.

En 1948, les Britanniques se retirèrent de la Palestine, laissant l’hôpital juif et l’université sans protection. Un convoi de véhicules transportant du personnel et du matériel à l'hôpital fut attaqué lors du massacre du convoi médical de Hadassah et 78 personnes furent tuées. De la guerre israélo-arabe de 1948 à la guerre des Six Jours de 1967, Jérusalem fut scindée en deux parties: la Jérusalem-Est jordanienne et la Jérusalem-Ouest israélienne. L’enclave israélienne sur le mont Scopus était relativement isolée dans la Jérusalem-Est jordanienne. En 1967, lorsque le mont revint sous l'administration israélienne, il devint une partie de la municipalité de Jérusalem.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Une visite privée d'une journée à Jérusalem

De $660

Points forts de Jérusalem avec départ tardif

De $70

Jérusalem Vieille Ville et Nouvelle Ville

De $73