A propos de cet endroit

Le Mur des Lamentations se dresse dans le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem. Le Kotel, également connu sous le nom de Mur des Lamentations, est une petite partie du mur de soutènement construit sous Hérode le Grand qui a survécu dans le cadre des travaux d’agrandissement du Second Temple Juif (516 avant JC-70 après JC). Le mur d'origine aurait englobé la colline naturelle connue aujourd'hui sous le nom de Mont du Temple (Mont Moriah), là où se trouvait le Temple.


Le Mur des Lamentations au fil des ans

Le mont du Temple était et reste le site juif le plus sacré au monde. C'est sur ce mont qu'Adam a été créé et c’est là qu’Abraham attacha son fils Isaac en offrande à Dieu. C'est également sur le mont du Temple que le premier temple sacré a été construit par Salomon en 957 av. J.-C. et détruit par le roi babylonien Nabuchodonosor en 586 av.JC Peu de temps après, en 516 av. J.-C., le deuxième temple sacré fut construit sur le même site et fut détruit en 70 par les Romains lors d'un soulèvement juif. Les Romains détruisirent complètement le Second Temple, y compris les bâtiments et les murs environnants. Les ruines du temple furent cachées pendant des siècles sous les décombres et de nouvelles structures furent construites au-dessus des vestiges brisés.

Une seule petite partie du mur de soutènement extérieur est restée en surface et n’a pas été touchée. Cette section de mur de 485 mètres est sacrée pour les Juifs qui y voient un lien avec le Mont sacré du Temple. Au fil des ans, le mur est tombé sous la juridiction de nombreux dirigeants, mais les Juifs ont maintenu leur lien avec le Mont du Temple et le mur. Il s’appelle le Mur des Lamentations en raison du fait que les Juifs pleurent le temple détruit.

Au cours des siècles et jusqu'à la fin du mandat britannique en 1948, les Juifs n'étaient pas autorisés à prier librement sur le mur occidental. Entre 1948 et 1967, aucun Juif n’a été autorisé à entrer dans la vieille ville sous contrôle jordanien. Par conséquent, pendant dix-neuf ans, aucun Juif n’a visité le Mur des Lamentations. Après la guerre des Six jours, Jérusalem fut unifiée et les Juifs eurent un accès sans entrave au Kotel pour la première fois.


Le Mur des Lamentations aujourd'hui

Aujourd'hui, Juifs et non-Juifs visitent le Mur des Lamentations, rendu accessible à tous par l'ajout d'un vaste espace en face du Kotel. Il est de tradition de placer une note de prière avec un message privé à Dieu entre les vieilles pierres du mur. Il est recommandé de s'habiller modestement lors de la visite du Kotel et il comporte des zones de prière séparées pour les hommes et les femmes. Les lundis et les jeudis sont particulièrement joyeux au Kotel, jours où les jeunes garçons de tout Israël et du monde entier célèbrent leur Bar Mitzvah et lisent pour la première fois des  parties de la Torah au Kotel. Si vous voulez voir davantage du Mur occidental, il est possible d'aller en sous- sol et de suivre la suite excavée du mur à travers le tunnel du Mur occidental.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Cité de David et Jérusalem souterraine

De $89

Jérusalem Vieille Ville et Nouvelle Ville

De $73

Points forts de Jérusalem avec départ tardif

De $70