Parc National de l'Hérodion

A propos de cet endroit

Construit par le roi Hérode le Grand en 40 avant notre ère, le parc national Hérodion est un site archéologique impressionnant, contenant les vestiges d'un palais fortifié et d'une petite ville. Connu sous le nom de «Montagne des Francs» et «Jabal al-Fourdis», le palais a été construit au bord d'un désert après que la montagne adjacente fut partiellement détruite par l'armée d'Hérode. Sa forteresse était la plus haute de la région et donc un endroit sûr pour protéger la vallée et son royaume. Hérode était un maître d'œuvre et remplit la région de beaux jardins, de quartiers d'habitation extravagants et de remparts très fortifiés. Lorsque les Juifs se rebellèrent contre les Romains en 66 ap JC, ils déménagèrent au palais et construisirent un bain rituel («mikvé» en hébreu). Après la destruction du deuxième temple de Jérusalem, il devint un lieu de refuge pour ceux-ci. Conquis et détruit par l'armée romaine en 70 EC, aujourd'hui l'Hérodien reste un spectacle à voir.

Palais d’Hérode

Le palais lui-même était composé de quatre tours de guet, de grandes cours, d'une salle de banquet, d'un théâtre romain et d'un grand bain public. Avec leurs pièces froides, tièdes et chaudes (certaines bordées de mosaïques et de fresques), les bains publics ont joué un rôle important dans la vie quotidienne et le dôme est resté dans un état raisonnable aujourd'hui, après 2000 ans de guerres et de tremblements de terre. La synagogue de l’Hérodion - qui, selon les archéologues, a été construite à partir d'une salle à manger - est considérée comme l'une des plus anciennes de la région.

Tombeau funéraire et tunnels souterrains

En 2007, le mausolée d'Hérode a été découvert sur le versant oriental de l'Hérodion par le professeur Ehud Netzer. À l'intérieur, il y avait un sarcophage cassé, des urnes décorées et quelques marches impressionnantes. La découverte fut d'abord été saluée comme une révélation même si, aujourd'hui, on se demande si le tombeau était réellement celui d’Hérode.

De plus, les visiteurs peuvent traverser les vestiges d'un système souterrain complexe qui comprend des tunnels d'évacuation et des tunnels d'eau datant de l'époque de la révolte de Bar Kokhba.

Le parc est situé à l'est de Bethléem et près de la jonction de Tekoa et le prix d'entrée standard est de 29 NIS. Le site peut également être visité dans le cadre d'une visite privée.

Une visite au parc national de l’Hérodion implique une quantité importante d'escaliers et n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite. Les visiteurs doivent porter des chaussures solides et apporter beaucoup d'eau. Les fouilles sont en cours et c'est un endroit vraiment merveilleux à visiter si vous aimez l'histoire et la vue imprenable.