A propos de cet endroit

Magdala était un village de l'époque biblique sur la rive occidentale de la mer de Galilée, dans le nord d'Israël, et un important port commercial, en particulier pour le poisson salé. Le nom «Magdala» vient du mot «tour» en hébreu et peut faire référence aux structures où les poissons étaient suspendus pour sécher au soleil. Magdala figure dans la Bible sous le nom de Magdala Nunayya ou Magdala des Poissons. On pense également qu'elle était la ville natale de Mary Madeleine. Jésus aurait prêché à Magdala lors de son ministère lorsqu'il était basé à Capharnaüm.


Histoire de Magdala


Les fouilles archéologiques mirent au jour des vestiges d’un village de pêcheurs datant du IIe siècle avant Jésus-Christ jusqu’au IIIe siècle de notre ère. Des fouilles ont permis de découvrir la synagogue Migdal. la plus ancienne synagogue de Galilée aurait été construite entre 50 av. J.-C. et 100 après JC. La synagogue présentait des fresques et des mosaïques aux couleurs vives, ce qui était inhabituel pour l'époque. La pierre de Magdala sculptée à l’image d’une menorah à sept branches a également été découverte à Magdala. Aujourd'hui, la ville moderne de Migdal englobe le site de l'ancien village.


Marie de Magdala


Les textes du VIème siècle décrivent Magdala comme le lieu de naissance de Marie de Magdalena et les archives chrétiennes des VIIIème et Xème siècles décrivent une église à Magdala qui fut également la maison de Marie. C’est là que Jésus exorcisa les démons de Marie. Les écrits de pèlerins chrétiens du XIIe siècle décrivent une église à Magdala. Celle-ci semblerait avoir été commandée au IVème siècle par la mère de l’empereur Constantin, Sainte-Hélène, qui identifia l’emplacement de nombreux sites bibliques importants en Terre Sainte. Au  XIIIème siècle, les dirigeants mamelouks transformèrent l'église en écuries.


Les quatre évangiles mentionnent tous une disciple de Jésus appelé Marie de Magdal. Son nom indique qu'elle était originaire de Magdala Nunayya, village de pêcheurs du Ier siècle situé sur les rives de la mer de Galilée, où Jésus a atterri: «… a pris le bateau et est entré sur les côtes de Magdala». Matthieu 15:39. Marie de Magdala est une sainte des traditions luthérienne, orthodoxe, anglicane et catholique. Elle est l’une des rares personnes à avoir assisté à la Crucifixion du Christ et à sa Résurrection.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Nazareth et la Mer de Galilée

De $92

Hauteurs du Golan

De $125

Tour Chrétien Mer de Galilée

De $105