A propos de cet endroit

Les falaises de Rosh HaNikra se dressent majestueusement sur le point le plus au nord de la côte méditerranéenne israélienne, quelques mètres avant la frontière israélo-libanaise. La mer d'un bleu éclatant s'écrase contre les falaises blanches  Celles-ci  donnent à la mer une belle couleur turquoise en réfléchissant la lumière. De nombreuses grottes naturelles creusent les falaises de Rosh HaNikra et sont maintenant accessibles aux touristes. Celles-ci se sont probablement formées lorsqu'un tremblement de terre a provoqué des fissures et des crevasses dans la roche calcaire à travers lesquelles la pluie pouvait lentement pénétrer. Pendant des milliers d'années, la pluie s'est infiltrée dans les fissures et les vagues qui cognaient les falaises, érodaient la craie et le calcaire. Aujourd'hui, 200 mètres de cavités, tunnels et chambres créent un labyrinthe de grottes dans les falaises de Rosh HaNikra.


Une brève histoire de Rosh HaNikra

Sa position stratégique sur la route reliant l’Europe, la Turquie, la Syrie et le Liban jusqu’en Terre Sainte, puis en Égypte, en Afrique et dans la péninsule arabique a entraîné au fil des années la venue de nombreuses armées, pèlerins et caravanes marchandes. Parmi les anciennes armées qui auraient emprunté la route côtière passant par Rosh HaNikra, il y eut des Assyriens, des Perses, des Romains, des Grecs, des Ottomans et des Croisés. Pendant la Première Guerre mondiale, les Britanniques prirent la Palestine des Ottomans et leurs alliés les Allemands, tandis que les Français prirent le Liban et la Syrie. Afin de faciliter le mouvement des troupes et la connexion avec leurs alliés français, les Britanniques ouvrirent une route le long du littoral traversant Rosh HaNikra. Ce faisant, toute trace d'anciens itinéraires fut  détruite.


Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques planifièrent une ligne de chemin de fer entre Istanbul et le Caire. Des troupes sud-africaines furent utilisées pour faire sauter trois tunnels ferroviaires traversant le rocher des falaises de Rosh HaNikra. Les Britanniques et leurs alliés y construisirent également un pont suspendu. Le train servit aux Britanniques pendant un certain temps, notamment pour transporter les survivants des camps de concentration juifs et les échanger contre des descendants allemands vivant en Palestine. Le pont de chemin de fer de Rosh HaNikra fut bombardé par des combattants de la résistance juive en février 1948 pour empêcher les forces arabes d’utiliser la route empruntée pendant la guerre d’Indépendance. Quelques mois plus tard, l'État d’Israël était créé. La voie ferrée était trop chère à réparer et les tunnels ont donc été rapidement scellés et sont restés fermés. Les visiteurs de Rosh HaNikra peuvent toujours voir une ligne de la voie ferroviaire historique et entrer dans l’une des extrémités du tunnel scellé. Le point de passage frontalier entre Israël et le Liban à Rosh HaNikra est toujours utilisé, mais principalement par le personnel de l'ONU. L'accord d'armistice israélo-libanais de 1949 a été conclu au poste-frontière de Rosh HaNikra. Pendant de nombreuses années, l'accès aux grottes n'était accessible que par la mer. Les plongeurs et les nageurs étaient donc les seuls à pouvoir faire l'expérience de l'incroyable beauté des grottes. Dans les années 1970, le téléphérique fut installé de manière à ce que tout le monde puisse avoir accès aux grottes de Rosh HaNikra.


Visiter Rosh HaNikra

Les visiteurs de Rosh HaNikra descendront sur 70 mètres vers les grottes par le téléphérique le plus court et le plus escarpé au monde, sur un angle de 60 degrés leur faisant profiter d’une vue magnifique sur toute la côte israélienne, ensuite ils pourront se promener dans les grottes marines. Celles-ci sont gérées par le kibboutz Rosh HaNikra. Le site comprend un café, un restaurant et une boutique de souvenirs. Un film d’introduction sera présenté sur la formation des grottes et leur histoire. Vous pourrez louer des voitures de golf et vélos si vous choisissez de faire une excursion le long de la promenade maritime du sud de Rosh HaNikra,  longeant le bord de mer.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Césarée, Acre et Haïfa

De $107

Visite privée de Césarée, Haïfa, Acre et Rosh Hanikra

De $847

Caesarea, Zichron and Haifa Private Tour

De $735