A propos de cet endroit

La ville de Haïfa recouvre les pentes du mont Carmel et la terre au pied de la montagne rejoint la mer. Les jardins Bahá'ís se trouvent au cœur de Haïfa, ils sont construits sur 19 terrasses au pied du Mont Carmel. Au centre des jardins se trouve un petit sanctuaire blanc surmonté d'un dôme  doré. Les jardins constituent un site religieux pour les adeptes de la foi baha'ie et le sanctuaire est le lieu ou repose le fondateur et prophète de la foi, Le Bab. Les jardins bahá'ís sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. La véritable beauté des jardins peut vraiment être appréciée lorsque l’on comprend la philosophie religieuse qui se cache derrière ces jardins.

Le Bab

Le Bab (Sayyed Ali Muhammad Shirazi) est né en Perse en 1819; il fonda la foi du babisme et se clamant l'interprète inspiré du Coran. Il se nomma ensuite lui-même  prophète d’un nouvel âge et essence de Dieu  "Bab" signifie la porte ou la passerelle. Le Bab composa  de nombreux écrits et enseignements. Alors que son mouvement gagnait le soutien de gens de plus en plus nombreux, le clergé et le gouvernement perse se mirent à persécuter et à tuer les partisans du Bab. Il fut exécuté par un peloton d’exécution en 1850 et fut enterré dans le magnifique sanctuaire au cœur des jardins bahá'ís à Haïfa.

Baha'ullah

Baha'ullah était un disciple du Bab, il est le fondateur de la foi baha'ie basée sur les écrits du Bab. Il s’agissait d’un noble persan qui vécut une vie privilégiée avant de se tourner vers le Bab pour obtenir l'illumination spirituelle et consacrer sa vie aux pauvres et aux défavorisés. Il se fit connaitre comme le défenseur de la justice et développa une doctrine basée sur les écrits du Bab, déclarant  qu'il était le messager de Dieu pour son époque. Il enseignait que toutes les religions prêchaient les mêmes théories spirituelles de base et que nous nous dirigions vers une ère idyllique d'unité humaine. Après son emprisonnement et sa persécution pour ses convictions, Baha'ullah et ses partisans furent bannis de Perse. Ils voyagèrent dans l’l’Empire Ottoman pendant 10 années avant d’être exilés en Terre Sainte régie par les Ottomans, dans la prison d’Acre. Un jour, Baha'ullah fut libéré et il vécut toute sa vie à Acre, il décéda en 1892 et fut enterré dans les jardins baha'i d'Acre.

Croyances baha'ies

Le Bab a d'abord introduit le concept de "Celui que Dieu rendra manifeste." Selon cette croyance, Dieu envoie un "messager" messianique à chaque génération. Les messagers qui le précédèrent furent Abraham, Bouddha, Jésus, Mahomet et d'autres. Les trois principes majeurs de la foi baha'ie sont l'unité avec Dieu; l’unité de religion et l’unité de l'humanité. Les baha'is croient en l'unité et l'égalité de toute l'humanité, quelle que soit la religion. Aujourd'hui, il existe des adeptes baha'is dans la plupart des pays ;  ils sont environ 5 à 7 millions. Les fidèles baha'is élisent des assemblées spirituelles pour gouverner chaque région. Ensuite, les assemblées spirituelles votent pour des représentants à la Maison Universelle de Justice. Cet institut gouvernemental composé de neuf membres supervise les affaires mondiales de la foi baha'ie. Leur quartier général est situé dans les jardins  Baha'i de Haïfa, non loin du sanctuaire de Bab.

Les jardins bahá'ís

Les superbes jardins sont aménagés dans une perfection géométrique et offrent une illustration visuelle des principes de la foi baha'ie - unicité, unité et diversité de l’humanité. Tout est parfaitement aligné pour créer un effet harmonieux. Il y a symétrie dans la conception et une disposition soigneusement planifiée des couleurs des plantes et des fleurs. L'harmonie et la symétrie des jardins sont constituées pour apporter la paix et inspirer votre âme. Les 19 terrasses sont conçues en vagues ou cercles attirant votre attention sur la terrasse centrale du sanctuaire. Les Jardins Bahá'ís comptent plus de 200 000 m² de fleurs, d’arbres, de plantes, de sentiers et points d'eau. Un escalier descend au milieu des pelouses parfaites avec des ruisseaux s’écoulant le long des sentiers. Les urnes, les statues et les éléments décoratifs qui ornent les jardins ont tous une signification religieuse profonde pour les baha'is. Une équipe de 200 jardiniers bénévoles s'occupe méticuleusement des jardins et les compositions florales sont modifiées en fonction des saisons.

Le chiffre 9 est sacré dans la foi baha'ie et a donc été utilisé dans la conception des jardins. Il y a 9, 19, 99 ou 999 pièces de chaque élément du jardin. Il y a 999 marches le long du chemin; 19 terrasses, 9 terrasses allant du sanctuaire au centre des jardins, etc.

Les jardins Haïfa Baha'i sont divisés en quatre parties. Le sanctuaire du Bab doit être visité avec tout le respect dû à un site religieux. Les visiteurs du sanctuaire devront ôter leurs chaussures, s’habiller de façon modeste, parler doucement et se comporter avec respect. Des jardins extérieurs et une place d'entrée se trouvent au pied des terrasses. Les jardins offrent  un balcon d'observation pratiquement au plus haut point. Depuis le grand balcon, les visiteurs jouissent d’une vue spectaculaire sur les jardins et d’une vue panoramique sur la ville et sur la baie de Haïfa.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Césarée, Acre et Haïfa

De $107

Visite privée de Césarée, Haïfa, Acre et Rosh Hanikra

De $847

Caesarea, Zichron and Haifa Private Tour

De $735