About this place

Amman est la capitale et la plus grande ville du Royaume de Jordanie. Elle se situe dans une région montagneuse entre le désert et la vallée du Jourdain. Il s’agit d’une ville de contrastes avec ses racines anciennes et son actualité moderne et dynamique. Une ville hospitalière, multiculturelle et multiconfessionnelle où se nichent un labyrinthe de ruelles étroites sans trottoir, de larges avenues ainsi que des immeubles d'entreprises modernes. Au centre-ville se trouve le "Vieux Amman" ou Balad où vous pourrez découvrir de petites boutiques traditionnelles, des souks et des étals de rue. Il s'agit d'un incontournable pour les touristes, qui pourront se perdre dans un dédale de rues, pourront voir les habitants faire leur métier traditionnel, manger de la vraie nourriture de rue jordanienne et se détendre dans un café à chicha. La zone touristique du centre-ville est connue sous le nom de Abdali (Boulevard Abdali). On y trouve des restaurants, des magasins et des ruelles piétonnes. En vous éloignant du centre, vous découvrirez des quartiers résidentiels, où toutes les maisons sont, comme la loi l'oblige, recouvertes de pierre blanche locale. La partie occidentale d'Amman est la plus moderne et la plus dynamique de la ville, tandis que la partie orientale est plus ancienne et plus résidentielle.

Amman hier et aujourd'hui

L’histoire d’Amman remonte à environ 6 500 av. J.-C., alors qu’il s’agissait d’une grande implantation néolithique. Au cours de l'âge du fer, Amman devint  la capitale des Ammonites mentionnés dans la Bible. À l'époque, la ville était entourée de tours de forteresse dont on peut encore voir les vestiges. La Bible nous raconte comment le roi David prit la ville malgré les tours défensives. Au cours des années suivantes, Amman fut gouvernée par une succession de puissances étrangères: Assyriens, Babyloniens, Perses,  Royaume ptolémaïque,  Grecs et Nabatéens. C'est pendant la domination ptolémaïque qu'Amman fut renommée "Philadelphie" en l'honneur du chef ptolémaïque Philadelphus. La ville a toujours été absorbée par l'Empire romain en tant que membre de la Ligue du Décapole, qui était composée de dix villes libres ayant prêté allégeance à Rome. Sous les Romains, Amman se développa et devint une escale importante sur plusieurs routes commerciales. Sous l'Empire Romain Oriental Chrétien, à l'époque Byzantine, deux églises furent construites à Amman. Au VIIème siècle, l'islam s’établit au nord de la péninsule arabique et se propagea à Amman et dans la Jordanie actuelle. C'est à ce moment-là que la ville prit son nom d'origine sémitique - Ammon ou Amman.

Les perspectives de la ville diminuèrent à l'époque des Croisades et des Mamelouks. Elle demeura une petite ville sans importance sous l'Empire Ottoman et, en 1806, elle n'aurait été peuplée que de Bédouins. Lorsque l'Empire Ottoman se retira de la région, la ville commença doucement à se développer et à prospérer. Lors de la construction du chemin de fer du Hedjaz en 1905 entre Damas, Amman et Médine, la population de la ville grossit, en 1923, l'Emirat de Transjordanie fut établi et en 1946, il devint un royaume indépendant avec Amman pour capitale.

Activités à Amman

Amman offre toutes les distractions d'une ville moderne, notamment des parcs aquatiques, des théâtres, des spas, bains traditionnels, cinémas, concerts, sports,  golf. A la périphérie de la ville se trouve le parc national du roi Hussein. Après la tombée de la nuit, les visiteurs d'Amman pourront profiter des clubs ou l'on joue de la musique arabe traditionnelle, moderne ou qui proposent des spectacles culturels. Pour les accros du shopping, vous pourrez vous promener dans la rue pavée Rainbow Street proposant des produits locaux, des restaurants, des antiquités et des cafés à chicha. La rue Wakalat est une rue piétonne, elle propose des magasins de marques internationales. Au-dessus de la ville l'on trouve la citadelle de Jabal Al-Qala'a, site biblique du Rabbath Amman. Le site où sont effectuées des fouilles, vous permettra de découvrir des vestiges des époques romaine, byzantine et islamique. Les ruines les plus impressionnantes sont celles d'un palais de l'ère islamique des Omeyyades. Sur le site de la citadelle vous trouverez le Musée Archéologique National où est exposée une collection d'antiquités. 

Non loin se trouve le palais Ommeyyade et à proximité  l'on trouve les ruines d'une église byzantine et d'un temple romain, le Grand Temple d'Amman. L'une des structures les plus impressionnantes de la ville est la mosquée de style ottoman Hussein Bin Talal ou Al-Husseini construite en 1924.

Ne quittez pas Amman sans visiter les marchés,  notamment le souk de l’or; l'amphithéâtre romain et le Nymphaeum ; le musée de la Jordanie; le musée du folklore; la tour de guet de l'époque des Ammonites ;  les sites de la citadelle; l'église de l'époque Byzantine, la Galerie Nationale des Beaux-Arts de Jordanie, et le Palais Ommeyyade. Pour voir ce qui se trouve dans la future visite d'Amman, «Découverte d'Amman» (View Amman) présente une exposition permanente consacrée à l'architecture et au développement de la ville, ainsi qu'une maquette géante de la ville.


Tours You May Like

Jordanie Classique, 3 jours

From $595

Jordanie Classique 4 jours

From $725

Petra from Tel Aviv including flight

From $445