Le Musée du Bon Samaritain

A propos de cet endroit

Situé juste à côté de l'autoroute principale entre Jérusalem et la mer Morte, le musée du Bon Samaritain ('Khan al-Hatrura' en arabe) possède un certain nombre d'artefacts archéologiques, une ancienne église et cour, ainsi surtout qu’une grande variété de mosaïques de l'ère byzantine.

Le musée doit son nom à la parabole racontée par Jésus au sujet d'un homme qui fut volé, battu et laissé pour mort. Il fut ensuite retrouvé et aidé par un «bon Samaritain», même si les Samaritains et les Juifs n'étaient en aucun cas en bons termes à l'époque. La parabole, aujourd'hui, pour les chrétiens symbolise l'amitié, la fraternité et la miséricorde.

Au VIème siècle, un grand monastère y fut construit, avec une citerne en son centre. Le sol de la maison de prière fut couvert de minuscules carreaux de mosaïque, dont la plupart furent retirés du sol par des pèlerins, qui voulaient quelque chose pour se souvenir de leur voyage. Aujourd'hui, en entrant dans le bâtiment, vous verrez une énorme «mosaïque de Gaza» représentant toutes sortes d'animaux. Il s'agit d'une reconstruction de la conception originale, composée de plus de 1,6 million de carreaux!

Le bâtiment dans lequel se trouve le musée était, à l'époque ottomane, une auberge pour les voyageurs. Aujourd'hui, c'est le seul musée de la mosaïque du genre en Israël (et l'un des trois seuls au monde). Sans aucun doute, c'est un trésor pour quiconque s'intéresse à l'archéologie. Les mosaïques qui s'y trouvent ont été recueillies dans les églises et les synagogues d'Israël.

De nombreuses mosaïques portent des inscriptions hébraïques, grecques et samaritaines, avec des motifs typiquement géométriques (comme c'était le cas à l'époque byzantine). D'autres sont ornés d'animaux et de fleurs. Au cours du processus de conservation, bon nombre de ces mosaïques ont été coulées dans des substances naturelles comme la chaux et le sable, comme elles l'auraient été il y a des siècles.

Sont également exposées des pièces provenant d'une fouille qui a eu lieu dans la région - comprenant des pièces de monnaie, de la poterie, une table à manger et même un cercueil en pierre. Dans ce qui était autrefois une grotte, se trouve aujourd’hui un petit cinéma où les visiteurs peuvent regarder un court-métrage sur l'histoire et les coutumes de la communauté samaritaine. Le prix d'entrée au musée est raisonnable et comprend le parking et un audioguide gratuit. Si vous visitez pendant les chauds mois d'été, il est conseillé de prendre un écran solaire et un chapeau car certaines des expositions sont à l'extérieur. 

Les autres sites intéressants à proximité sont les anciennes ruines des Croisés du Castellum Rouge («forteresse rouge»), le monastère Saint-Gerasimos et le parc national de Qumran. Massada se trouve à environ une heure de route du musée.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Une visite privée d'une journée à Jérusalem

De $699

Visite privée de Jérusalem et la mer Morte

De $706