Tel Jéricho - ancien monticule archéologique

A propos de cet endroit

Tel Jéricho ou Tel es-Sultan, er-Riha,  ou monticule de Jéricho est un site archéologique situé en Cisjordanie à environ 10 km au nord de la Mer Morte et à 2 km au nord de la ville actuelle de Jéricho. Les fouilles archéologiques de Tel-Jéricho se trouvent sur le site de la vieille ville de Jéricho, habitée depuis le 10ème millénaire avant notre ère. La ville a grandi autour de la source d'Ain es-Sultan. Il s’agirait de la ville de Jéricho mentionnée dans l'Ancien Testament. Le site fut habité par des colonies successives, chacune laissant derrière elle une couche de vestiges créant finalement le monticule de Jéricho. La ville de Jéricho se trouvait sur le site de Tel-Sultan jusqu'au VIème siècle environ, date à laquelle elle fut conquise et détruite par les Babyloniens. Plus tard, la ville fut reconstruite à 2 km au sud et devint le Jéricho des temps modernes.


Fouilles de Tel Jéricho

En 1868, l'explorateur britannique Charles Warren enfouit un certain nombre de puits d'exploration dans le monticule, mais ses sondes manquèrent de peu les vestiges antiques, les manquant d'un mètre seulement. Quarante ans plus tard, les archéologues allemands Sellin et Watzinger re fouillèrent le site et découvrirent le mur de revêtement de l'âge du bronze moyen. De nouveau en 1930-1936, le chercheur britannique Sir Garstang était à Tel Jericho et, en 1952-1958, le site fut fouillé par Kenyon qui découvrit pour la première fois la tour néolithique. Les fouilles se poursuivent depuis 1997.


Les points important de la  Jéricho antique trouvés à Tel Jericho

La tour néolithique date de 8 000 à 7 000 av. J.-C. (néolithique A pré-poterie). La tour fait une hauteur de 8 mètres et un diamètre de 8 mètres. Elle était reliée à un mur de 4 mètres d'épaisseur et est située sur le côté est de la ville, probablement près de la porte de la ville. On supposait qu’elle hébergeait le personnage biblique de Rehab, la prostituée. Cependant, après avoir examiné le site, Kenyon conclut que la ville avait été détruite en 1550 av. J.-C. longtemps avant l'arrivée de Joshua (Josué). D'autres experts conclurent que toutes les références bibliques à Jéricho étaient plausibles et étayées par des découvertes archéologiques.

Le mur de soutènement remonte à l'âge du bronze moyen et a été construit pour supporter les côtés du monticule et empêcher l'érosion. Il fut construit avec des pierres cyclopéennes et surmonté d'un mur en briques de terre crue. Bien que Sellin et Watzinger eurent découvert le mur pour la première fois en 1907-1913, ce furent les dernières fouilles de 1997 qui révélèrent la partie sud du mur. Il existe des preuves archéologiques que le mur de briques de boue s'est effondré à un moment donné. Les experts datent la destruction du mur à 1400 avant JC - la période approximative de la célèbre histoire biblique de Josué abattant les murs de Jéricho. Le récit biblique des événements de Jéricho a été également soutenu par la découverte d'anciennes jarres de stockage remontant à la dernière ville cananéenne de Jéricho, lorsque Josué incendia la ville.

Les circuits qui pourraient vous plaire

Bethléem et Jéricho

De $125

Jéricho, la Mer Morte et la rivière du Jourdain

De $115

Jérusalem Vieille Ville et Nouvelle Ville

De $73